Informations

COMMUNIQUÉ AUX PARENTS D’ÉLÈVES

SITUATION DU LYCEE FRANCO-LIBANAIS Mlf DE VERDUN

COMMUNIQUE DE LA MISSION LAÏQUE FRANCAISE

Cette année 2017-2018 a été et continue d’être une année difficile pour les parents d’élèves au Lycée et pour le Lycée lui-même du fait de la mise en place de la loi 46/2017 et de la réaction de certains parents d’élèves.

Malgré un accord équilibré signé entre le Lycée et le Comité des parents le 2 Juin 2018, préalablement ratifié par le Comité le 1erJuin, une opposition présentée par des membres démissionnaires du Comité des Parents a visé à faire retarder la mise en place de cet accord par le juge des référés de Beyrouth. Ce groupe de personnes a aussi essayé de faire circuler de fausses informationssur l’accord tout en attaquant personnellement la présidente du Comité ainsi que le Lycée et la Mission Laïque Française en utilisant un langage qui n’est pas digne de parents d’élèves dans un des établissements les plus respectés au Liban.

Devant une telle situation, et pour contrer les suggestions trompeuses de ces personnes, il est important de clarifier les points suivants :

  • L’application de la loi 46/2017 représente un coût additionnel pour le Lycée de 3,043,944,872 L.L.
  • L’effet sur le budget 2017-2018 du Lycée est une augmentation de 2,318,356,831L. par rapport au budget 2016-2017 du Lycée. La différence est le résultat de mesures d’économie drastiques prises sur le budget 2017-2018 pour limiter l’augmentation sur les écolages.
  • Le 2 juin 2018, un accord permettant un échelonnement de l’augmentation en répartissant son effet sur deux années scolaires (2017-2018/2018-2019) avec un report de 519,910 LL par élève à payer avant la fin février 2019 (à l’exception des élèves sortants pour lesquels toute la somme est due) est agréé entre le Lycée et le Comité des Parents.

L’accord permet une application de la loi 46/2018 et la prise en compte de la demande des familles de répartir la dépense dans le temps.

Cet accord préserve et garantit le droit du Comité des Parents dans leur action en justice auprès du tribunal arbitral éducatif. Vous trouverez ci-joint une copie de l’Accord signé. (Cliquez ici)

  • Face aux obstacles à la mise en œuvre de l’accord, les enseignants, considérant que leurs droits ne sont pas garantis, ont décidé la reprise de la grève ouverte le 12 juin 2018.

Nous ne pouvons que constater qu’une vingtaine d’individus (au plus) tente d’empêcher par tout moyen la mise en place de l’Accord qui garantit les droits des enseignants, permet un étalement du paiement pour les parents, et surtout permet la pérennité du Lycée.

Devant une telle situation, s’étant assuré de la légalité de la signature de l’Accord du 2 juin 2018 par le Comité des parents, représenté par sa présidente, et afin de permettre la reprise des cours, le Lycée considère que l’Accord est valide et applicable.

Nous tenons à remercier les parents qui ont exprimé leur soutien et leur attachement au Lycée au cours des derniers mois. Nous vous garantissons que la MLF fera toujours tout son possible pour protéger les enfants, les parents, les enseignants, et le Lycée Verdun.